Le mariage hindou

Le mariage hindou

mariage-hindou

Le mariage fait partie de l’un des sacrements les plus importants de la religion hindouiste et marque le début de l’étape la plus importante de la vie appelé «Grihistha Ashrama». Traditionnellement la langue utilisée sera le sanskrit considéré par les hindous comme la langue sainte. Le mariage hindou met l’accent sur trois valeurs : le bonheur, l’harmonie et la croissance. Dans les textes traditionnel, il est indissoluble mais toutefois le divorce est admis pour les cas extrêmes : violences physiques ou abandon.

Les principales étapes du mariage hindou :

Le mariage hindou est toujours une cérémonie très colorée remplie de rituels et de symbolismes. Traditionnellement la cérémonie se déroulera dans le mandap (tente ou auvent sacré) et autour d’un havan (feu sacré) considéré comme le témoin divin de la cérémonie. Selon les différentes régions ou familles, il pourra durer plusieurs jours.

Jaimala : l’échange des guirlandes

Le prêtre chante et récite des hymnes religieux, alors qu’on remet à la mariée et au marié une guirlande. L’échange des guirlandes symbolise qu’ils s’acceptent en tant que mari et femme.

Madhupak : yaourt et miel

Pour l’accueillir et montrer son respect, le père de la mariée offre au marié du yaourt et du miel.

Kanyadan : offrir sa fille

« Kanya » signifiant « mariée » et « dan » signifie « renoncer« . Par ce rituel, les parents de la mariée offrent leur fille en mariage.

Havan et Rajaham : sacrifice et feu sacré

On invoque Agni, le dieu du feu, pour témoigner devant lui de son engagement. La mariée va placer ses deux mains dans les mains de son époux, son frère leur remettra du riz qu’ils offriront en sacrifice au feu sacré.

Gath Bandhan : un lien éternel

« Gath » signifie « noeud » et « Bandhan » signifie « lier ». Dans ce rituel une écharpe est placée autour du cou des mariés symbolisant le lien éternel entre le couple. Il montre également leur engagement devant Dieu à rester fidèles et à s‘aimer éternellement.

Mangalphera : marche autour du feu

Dans le sens des aiguilles d’une montre, le couple effectuera quatre fois le tour du feu représentant les quatre buts dans la vie : Moksha (salut spirituel et libération), Dharma (devoirs religieux et moraux), Artha (prospérité) et Kama (plaisirs terrestres).

le-mariage-hindou

Saptapadi : les sept étapes

C’est la principale partie de la cérémonie : ensemble, le couple franchira sept étapes en récitant une prière à chaque fois. Le premier vœu sera pour la nourriture, le deuxième pour la force, le troisième pour la prospérité, le quatrième pour la sagesse, le cinquième pour la descendance, le sixième pour la santé et le septième pour l’amitié. Dans certaines régions, les mariés toucheront sept pierres avec leur pied droit.

Jalastnchana : le couple est béni

Les parents de la mariée et du marié bénissent le couple en plongeant une rose dans l’eau et en aspergeant les nouveaux mariés.

Sindoor : symbole des femmes mariées

L’époux applique un petit point de couleur rouge sur le front de la mariée et l’accueille ainsi comme sa partenaire dans le bonheur et la douleur. Le sindoor est le symbole de la femme mariée car les jeunes filles et  les veuves n’ont pas le droit de le porter.

Aashirvad : bénédiction parentale

Comme signe de respect, le couple touchera les pieds de leurs parents qui bénissent ainsi la nouvel union de leurs enfants.

Vidaai : l’adieu

C’est le dernier rituel de la cérémonie et marque pour la mariée le commencement de sa nouvelle vie d’épouse. La mariée dit au revoir à sa famille et jette une poignée de riz pour bénir sa famille.

2 Réponse »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*